Rions un peu : Viva de Anna Biller

Inspirée d’un texte littéraire tiré du Playboy, Anna Biller a écrit, réalisé et interprété Viva. Le tout est très parodique et fait pour s’amuser aux dépends de l’esprit de libération sexuelle mâtinée de sexisme des sixties. Les premières scènes manquent parfois de rythme, voire de musique, mais le côté farce kitsch est assez réussi.