32 Comments

  1. Ça me rappelle une fille qui a demandé à une amie qui venait de faire deux fausses couches, de l’accompagner à son échographie puisque le père était en voyage d’affaires “j’ai besoin que quelqu’un me tienne la main au cas où ça ne se passe pas bien, tu ne peux pas me laisser seule là dedans”.

    La pauvre fille s’est sentie obligée d’aller “tenir la main” de son amie, pour se rendre compte une fois dans la salle d’attente, que son amie avait aussi demandé à quelqu’un d’autre de venir. Elles étaient donc deux à lui tenir la main. Le bébé allait très bien, la mère aussi.

    L’amitié par contre, n’a pas survécu…

  2. Author

    Ton exemple est plus que probant et me touche particulièrement… C’est tellement typique de la mise en scène de soi que font les “vampires”. J’ai utilisé l’exemple d’un copain diva, mais de fait, beaucoup d’amitiés se terminent lorsqu’une des deux parties comprend que la relation en question est un spectacle où le premier rôle est toujours tenu par la même personne.

    Le pire c’est que la fille de ton exemple a dû se sentir coupable pareil, même si ce qui lui était demandé était surhumain.

  3. Excellent billet, que je m’empresse de partager sur Facebook.

  4. Author

    Merci chère Panthère… Ça touche une corde sensible pour plusieurs d’entre-nous on dirait.

  5. Très bon post Nadia. En effet, ça touche une corde sensible et ça rappelle des souvenirs! Bravo d’avoir réussi à te débarrasser de ce vampire, plusieurs personnes n’y arrivent pas et en “meurent” psychologiquement. Lorsque l’on se sent vidé et épuisé après avoir passer du temps avec une personne, c’est un signe que cette personne “suce” l’énergie des autres pour se sentir bien. C’est aussi un signal (d’alarme) qu’il vaudrait mieux se passer de cette compagnie nocive. Comme disait ma grand-mère: “Vaut mieux être seule que mal accompagnée”

  6. Author

    Je crois que nous avons tous rencontrés ce genre de personne, certains les détectent tout de suite, d’autres sont plus vulnérables…



  7. Pas trop de misère à identifier la personne visée par le billet. C’est parfois un jeu dangereux que ce genre d’exhibition, mais je comprends que tu voulais partager la réflexion (qui est largement développée et intéressante). Les problèmes (et parfois les échecs) relationnels nous permettent d’en apprendre beaucoup plus sur nous-mêmes (it takes two to tango!) que sur l’autre. Et c’est là qu’on peut parler d’évolution personnelle.

  8. J’ai beaucoup pleuré pour une amie-vampire que j’ai eue pendant plusieurs années. Je garde de bons souvenirs de certains moments de notre amitié, mais le mal qu’elle me faisait au bout du compte a fait que j’ai coupé tout contact avec elle depuis septembre. Il s’agit d’une des meilleures décisions que j’ai prises dans ma vie.

    Merci pour ton article. Certains prendront peut-être conscience que certaines relations puisent trop notre énergie.

  9. Author

    Homme Scalp, ce que tu appelles un “jeu dangereux d’exhibition” (pourtant sans noms et relatant des événements vieux de dix ans) a été pour moi une libération qui semble avoir été appréciée par les autres commentateurs qui ont vécu des relations difficiles. Il faut être deux pour vivre un abus et accepter seul de rompre unilatéralement la relation. Comme je le disais dans le dernier paragraphe, j’espère que les rares, très rares même, amis que nous avons encore en commun respecteront ce choix et cesseront de me rapporter les faits et gestes de la personne en question. Et de toute évidence, j’espère qu’ils ne discutent pas avec cette personne de ma vie.

    Pèlerine, je peux comprendre et ce qui nous vide de notre énergie est non-négociable… Parfois les gens ne sont pas conscients de l’effet qu’ils ont sur nous ou leur entourage en général, mais cela, nous n’en sommes pas responsables, il faut se protéger. C’est dommage, mais c’est ainsi.

  10. J’ai eu ce problème récemment avec une personne qui est entrée dans ma vie aussi vite qu’elle est ressortie… Avec le temps, je sais mieux les identifier. Heureusement.

    Et quelle chute à ton texte!

  11. Author

    Merci Noisette! Tout à fait, accepter que certaines personnes sont nocives pour nous est difficile, mais on apprend à mieux s’entourer et à consacrer notre temps aux relations positives.

  12. C’était vraiment sans offense, Nadia. Je te jure.

  13. Author

    hs : Merci de le préciser, car dès que l’on parle de soi sur un blogue, beaucoup sont rapides à parler d’exhibitionnisme ou de bullying, ce qui est loin d’être le cas, lorsqu’on partage une expérience passée et façon “générique”.

  14. Très bien écrit, chère amie. Et j’espère que le processus a été libérateur! xxxx

  15. Author

    Merci Julie! Oui et je pense que cela met au clair ma pensée là-dessus…




  16. Bonjour,

    Les vampires m’évite et c’est bien ainsi.

    Bien amicalement
    Jean Nogales

  17. Ha ces vampires… J’ai aussi connu ce genre de relation que j’appelais “parasitaire”. Ça m’en a pris du temps, mais une fois réveillée, avec l’aide de copains, j’ai mis fin à cette relation. Très bon billet.

    Pour les curieux qui veulent en savoir plus sur le trauma – ou stress post-traumatique, voici un lien qui saura vous intéresser. http://bit.ly/TraumaCET


  18. Author

    Merci Mélanie! Comme tu le dis, il nous faut souvent l’appui d’amis ou de proches qui confirment que la relation n’est pas saine, car le propre de genre de relation est d’être culpabilisante. Le lien est intéressant aussi, car au moment des événements que je relate ici, soit en 2001-2002, l’information sur le spt existait surtout en anglais, on en parlait un peu, dans le milieu militaire, mais la population n’était pas très sensible au phénomène.



  19. Bonjour à tous et à toutes,

    Je suis journaliste pour France 2 et je prépare une émission sur ces relations ” vampires”.

    Le thème générale est “Ma meilleure amie m’aimait trop” au sens où la relation devenait étouffante…

    vous pouvez me contacter au 0153843068

    A bientôt,

    Anaïs


  20. Hey there! I’ve been following your blog for a long time now and finally got the courage to go ahead and give you a shout out from Huffman Texas! Just wanted to say keep up the excellent job!




Comments are closed.