Non classé

Le poids des mots… et les outils pour les peser

Aujourd’hui Le Devoir fait une place dans ses pages à un commentaire très intéressant sur le choix des slogans publicitaires de la dernière campagne électorale fédérale. Le concepteur du « Allons droit devant » des Libéraux – faut-il le dire mais ce slogan semble crier « nous ne réfléchirons pas et nous foncerons » – dit naïvement qu’il ne pouvait savoir que « droit devant » avait été utilisé par la Steamship Line, une compagnie de Paul Martin. Je vous suggère un petit jeu amusant : allez dans Google, faites « droit devant » entre guillemets comme cela et voyez les résultats! Vous constaterez que c’est une phrase drôlement galvaudée et souvent reprise dans les communications de nos agences canadiennes de transports.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →