Non classé

Sacré PMS

Chaque fois qu’une fille émet une opinion soutenue et maintient son point de vue sous la critique, il y a toujours un gars qui finit par supposer que le spm (en français) est à blâmer. Margaret Atwood, dans le roman La voleuse d’hommes, proposait une explication intéressante au spm : à cette période de leur cycle, les femmes ont autant d’hormones masculines dans leur sang que les hommes tous les jours du mois…

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

2 réflexions sur « Sacré PMS »

  1. T’inquiète pas, que c’est pour ça que cette réflexion me plait particulièrement. Margaret Atwood a souvent des réflexions de ce genre et j’adore!

Les commentaires sont fermés.