Une année qui commence tristement

Ce matin, mon papy m’appelle pour jaser comme cela. Après un moment il me dit, « j’ai une mauvaise nouvelle… Mon ami Maurice Vincent est décédé ». Ouf! Il faut savoir que Maurice était le plus vieil ami de Gio. Ils se sont connus à l’école, ils ont fait les 400 coups, trouvé des épouses qui s’entendaient bien ensemble et mon frère et moi avons été élevés avec les enfants de Maurice dans la même banlieue, sur la même rue.

Maurice était huron et après avoir quitté le village huron de Québec, il y était retourné, avait acheté un commerce de raquettes et en peu de temps était devenu un des leaders de ce domaine.

Je souris en repensant à ma grand-mère qui racontait comment elle avait initié Maurice à la bouffe italienne et comment il n’avait jamais pu supporter l’odeur du parmesan… Des anecdotes pareilles, il y en a plein, car Maurice était un personnage coloré.

Tous les Seraiocco seront touchés par cette triste nouvelle, parce que vous savez comment c’est avec les vieux amis, ils font partie de la famille.

Mes condoléances aux enfants de Maurice : Michel, Stéphane et Arline, mes amis d’enfance qui sont un peu comme des cousins.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

5 réflexions sur « Une année qui commence tristement »

  1. Mes condoléances Gio. Si t’as le goût de faire des mauvais coups en souvenir du bon vieux temps hésites pas à faire appel à mes services! Ça va me faire plaisir d’apprendre quelques trucs.

    Le Fred

  2. Merci pour Gio, je vais lui faire le message. Tu sais comment il aime transmettre sa sagesse aux plus jeunes…

  3. Ma tante M-P est morte hier soir. Je viens de l’apprendre. Y va fallir que je démarre mon blogue moi aussi.

Les commentaires sont fermés.