Bleu, bleu, l’amour est bleu…

Vicky – L’amour est bleu

Sur l’album qu’avait acheté mes parents probablement en 1968, Vicky portait un grand chapeau rose. Quelques années plus tard, lorsque je me suis mise à opérer le tourne-disque et à faire jouer tous les 33 tours pas trop récents de mes parents, L’amour est bleu était ma chanson favorite. Sur le long-jeu, juste avant la fin de la chanson, on entendait Vicky en fade-out, dire bleu, bleu, bleu, jusqu’à ce que sa voix ne soit plus audible. J’aimais vraiment cet effet et je me demandais comment elle faisait cela.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

3 réflexions sur « Bleu, bleu, l’amour est bleu… »

  1. Aah, c’est chouette. J’ai une compile d’elle en allemand. Pas écouté depuis des lustres. Nostalgie, quand tu nous tiens !

  2. Mmmmmm….
    Elle est délicieuse cette chanson. Il faudrait même l’ajouter à mon répertoire (s’il me pousse assez de couilles pour remonter sur scène)!

  3. Bärbel > le disque que nous avions était en français… c’était la mode de chanter dans toutes les langues…

    Julirenov > Je te verrais si bien chanter L’amour est bleu! Quelle excellente idée, je pourrais allumer un briquet ou un cellulaire dans l’auditoire pour manifester mon enthousiasme…

Les commentaires sont fermés.