Il faisait frette et humide dehors…

Mercredi soir, Sof, Ge et moi avions une soirée de filles au programme. Rien de compliqué : sushis, martini(s) et Otarie. Il pleuvait à boire debout (ce que nous avions l’intention de faire, mais pas su’l trottoire et pas de l’eau). Or, donc après la portion sushis de la soirée, la courte marche entre le resto de la rue des Pins et le bar de la rue Roy s’est transformée en expérience épique. Ge avait un petit capuchon, Sof et moi avons affronté la tourmente tête et jambes nues, bien conscientes que notre maquillage devait nous couler sur les joues. Sitôt entrées, Ge s’empressa d’aller quérir un fortifiant pour l’équipe, tandis que Sof et moi visions nous sécher les cheveux grâce au séchoir à mains des toilettes. Ma vie étant ce qu’elle est, la foule s’est dispersée sur mon passage et je me suis retrouvée face à face avec la seule personne que je connaissais à cette heure dans le bar, soit Nicolas. Son expression de surprise en disait beaucoup sur les dégâts… Dans les toilettes pas de séchoir à mains, nous nous sommes donc recoiffées avec des serviettes de papier. Nous avons presque eu le temps de sécher un peu avant que le show commence.

Le show était à la hauteur de nos espérances, nous nous sommes bien marrées. Audrey avait une robe de cocktail ravissante, ce qui semble faire partie de son image de scéne et Canine était en verve, pervers à souhait, avec son look angelot-écolier-pull-à-motifs-argyle. Par moment, leurs interprétations me rappellent ce que Les Standardistes faisaient (ben oui, le band de mon ex), surtout quand Julie s’en mêlait. À ce propos, Catherine a tourné une petite vidéo à la table où je me trouvais aussi (on a les mêmes amis ou c’est peut-être juste que Rappaz est l’ami de TOUTES les filles). Vous pourrez écoutez Bb il fait frette dehors, là où vraiment Canine me rappelle Stéphane des Standardistes et entendre les grands éclats de rire de la salle. Le résultat est très près de l’original… C’est très bien adapté, m’a mette ma cassette de Laymen Twaist, me fait encore rire.

Après le show, il faisait aussi frette dehors que dans la chanson. Sof a pris froid à sa digestion et moi j’ai la gorge qui veut s’enrhumer.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

2 réflexions sur « Il faisait frette et humide dehors… »

  1. Pff, je te cite mal, pis je suis même persuadée que tu l’as inventé cette expression!

Les commentaires sont fermés.