Blogue etc.

Après nous avoir surpris par un arrèt soudain, voilà que notre Bill est de retour au clavier… Je remarque toutefois, que Xanax ne blogue plus beaucoup. Dommage, il avait des lecteurs, dont mon père qui se réjouissait de ses petits commentaires sur la politique.