Le vingtième siècle nous sort par les oreilles

Dois-je le dire, mais j’ai un faible pour tout ce qui se veut futuriste, dadaïste, fluxusien et vingtiémiste dirais-je alors pour faire court. Or, ce soir et demain Éric D’Orion propose tout un programme inspiré de courants divers (très 20e à mon avis) et répartie en deux soirées…Lire plus…

Quand tombe la neige…

Comme tout le monde, j’imagine, je deviens un peu mélancolique. En regardant pas la fenêtre, je me suis dit que si la neige faisait de la musique en tombant, ça ressemblerait certainement aux compositions d’Erik Satie. Satie… un goût que je partage avec John Cage. Tout est dans tout.

Votre cœur d’amadou

Journée grise comme elles sont légion par les temps qui courent, à une table d’un bar à vin, un homme pas vraiment séduisant, seul. Derrière, on entend J’ai rendez-vous avec vous, la chanson de Brassens. Lui il n’a pas rendez-vous, pas de cœur d’amadou, rien qui flambe métaphoriquement,…Lire plus…

Le sel de la vie

Après une première soirée bien arrosée à Québec et en bonne compagnie à la terrasse du Sacrilège, je me suis levée assez tôt pour surprendre monsieur Liam attablé devant un bol de céréales. – Personne m’a dit que tu avais couché chez nous! – C’était une surprise… (En…Lire plus…

Cœur de verre ou de glace

Blondie a toujours été une de mes idoles. Tandis qu’elle chantait Heart of Glass, j’allais à mes cours de ballet classique et je rêvais de faire autre chose que des entrechats sur de mauvaises interprétations au piano de Satie. Les week-ends, dans un sous-sol de banlieue, j’écoutais avec…Lire plus…

Conversation musicale

Conversation musicale Mise en ligne par Nadia 07 Dans ma vingtaine, je m’imaginais qu’un jour j’aurais cinq ou six enfants à moi, voire un foyer d’accueil. Je voulais une maison pleine d’amis et d’enfants (avec un très gros lave-vaiselle et une bonne, mais ça je l’ai compris plus…Lire plus…