Le vingtième siècle nous sort par les oreilles

Dois-je le dire, mais j’ai un faible pour tout ce qui se veut futuriste, dadaïste, fluxusien et vingtiémiste dirais-je alors pour faire court. Or, ce soir et demain Éric D’Orion propose tout un programme inspiré de courants divers (très 20e à mon avis) et répartie en deux soirées de performances audio. Demain soir, je devrais être à Québec, peut-être pourrais-je capter Nancy Tobin à la manière Dada ou Bernard Falaise jouer à Fluxus… Pour en savoir plus on clique ici ou on lit Patrick.