Le tweet sponsorisé : savoir ce qu’on vaut et à qui on parle…

Aujourd’hui j’ai reçu par DM d’un individu, pas d’une entreprise, un tweet sponsorisé. Je me suis désabonnée du compte. Pour qu’une publicité nous rejoigne, encore faut-il qu’elle soit placée dans un média qui nous intéresse. Become the media (outre le fait que c’est du spoken word conçu par un ex-punk), c’est bien beau et savoir à qui tu t’adresses en est le parfait complément.

En mars et avril, Vincent Abry, Michelle Blanc et bon nombre d’autres experts médias sociaux, annonçaient l’arrivée du tweet sponsorisé de Twitter. Ce que Vincent et Michelle décrivaient m’a fait tout au plus réfléchir à cette idée de valeur de nos tweets. Michelle se demandait si les gens achèteraient le concept. Pour être un média, il faut avoir un contenu. En général, les gens qui sont très populaires et suivis par des milliers d’abonnés, doivent leur popularité à des adeptes qui aiment lire leurs commentaires.

Dans ce contexte, un tweet sponsorisé à travers une multitudes de liens et de commentaires pertinents (la pertinence est relative à ce que vous recherchez) sera un moindre mal, voire une suggestion bienvenue, mais un tweet sponsorisé, venant d’un twittereux qui ne m’a pas encore prouvé sa pertinence, je n’en ai rien à faire. Écouteriez-vous un poste de radio où rien n’est dit, mais où on vous serine de la publicité à tout moment? Non… Moi, non plus.

La publicité fait partie de notre société, on peut s’émerveiller devant sa créativité ou la maudire et on a souvent le choix d’y souscrire ou pas. Ce qui fait qu’on l’accepte (parfois c’est de la tolérance) dans nos médias préférés, c’est la qualité générale du média en question. Alors Become the media, mais soyez lucides : nous ne sommes pas tous des médias populaires…

12 thoughts on “Le tweet sponsorisé : savoir ce qu’on vaut et à qui on parle…

  1. Ping : Nadia Seraiocco
  2. Ping : Coach parental
  3. Quelle lucidité! Vous avez cette clarté dans vos écrits (et certainement dans votre esprit) qui fait que l’on a toujours envie de vous lire.
    Merci de partager vos réflexions avec les moins éclairés en matière de média sociaux (dont je suis).

  4. Ping : Michelle Blanc
  5. Ping : Roch Courcy
  6. Carolle : Merci, cela me fait grandement plaisir de savoir que mes petites réflexions peuvent être comprises et intéressées mêmes les néophytes.

  7. Ping : Kim Auclair
  8. Ping : Manon Durocher
  9. Ping : lise poirier

Comments are closed.