Existentialisme de fin de session

Pour cette mi-avril, Martine de Ni vu ni connu, proposait à ses petits amis de prendre un livre et de se rendre à la cinquième phrase de la page 23, puis de partager cette phrase avec nos lecteurs. Humm… Devant moi, il y a quelques essais phénoménologiques dont L’Être et le Néant de Sartre et la fameuse Phénomélogie de la perception de Merleau-Ponty. Je ne vous ferai pas cela, n’ayez crainte. Heureusement, j’ai pris un jour de congé à la fin de cette semaine, sinon, je n’aurais jamais réussi à remettre mon essai à temps. Je retourne donc à ma gymnastique cérébrale.