Une autre histoire

Pour le commentateur anonyme qui se demandait pourquoi je parlais de retour à la case départ, ou zéro, je vous conseille d’aller lire ou relire l’histoire du PQ. De toute évidence, comme c’est l’histoire écrite par le parti on n’y trouvera pas de commentaire négatif sur le départ de René Levesque, mais tout de même on y remarquera que les dissentions entre les tenants de la ligne « orthodoxe » du parti et les modérés ne sont pas d’aujourd’hui. Cela existe dans tous les partis, mais pour les militants péquistes cela signifie une polarisation des forces.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

2 réflexions sur « Une autre histoire »

  1. C’est quand même drôle de voir que les purs et durs cherchent à démoniser ceux qui étaient contre le projet de rendre les cégeps en français obligatoire alors qu’ils vantent René Lévesques.

    Rappelons le, ce dernier était… contre !

Les commentaires sont fermés.