La patience est une vertu…

La question des enseignants me préoccuppe, parce que j’ai longtemps souhaité enseigner. Cela dit, en Ontario si les règles sont moins sévères, il faut s’armer de patience pour obtenir un poste bien rémunéré. Du côté du Québec, bien vous connaissez la situation. Or, je n’ai pas la patience angélique de ces enseignants qui attendent des années la permanence. Je suis donc retournée à ce milieu qui m’a donné ma première chance au sortir des études, le milieu des musées. Disons que mon nouvel emploi combine deux champs d’expertise que j’ai développé au cours des dix dernières années, soit les relations publiques et la promotion des arts.