Les statistiques

J’écris ici ce qui me passe par la tête, je cause souvent tout simplement en raison de cette hyperactivité qui fait que j’ai toujours besoin de réfléchir à quelque chose. Je ne me soucis guère des statistiques, du nombre de clics et du reste. Comme au travail mes journées sont faites de petites stratégies et de tactiques qu’on veut inusitées, ici je n’essaie rien pour hausser le nombre de visiteurs. C’est mon salon virtuel. Mes amis me lisent, m’écrivent, m’appellent quand j’ai l’air à bout de souffle. C’est tout.

Tout cela pour vous dire que pour la première fois depuis quelque six mois, je suis allée voir les statistiques de mon blogue. À ma grande surprise, j’ai une moyenne de quelque 2000 visites par mois. Point besoin de vous dire qu’il y a des pics et des creux, comme en février et mars 2006 ou le compteur montait à 1000 et plus par semaine. Pourquoi? Je commentais alors souvent la carrière ou la défaite de Jeff Fillion, c’est selon et il semble que cela attirait beaucoup de lecteurs. Je me dis parfois que j’ai probablement plus de lecteurs ici que j’en avais à Voir… Hé, j’écrivais principalement pour les arts visuels, un sujet qui fait rarement les manchettes.

Enfin, merci à ceux qui passent ici et prennent la peine de lire mes petits commentaires.