2007 : un genre de pré-bilan

Je prépare un bilan de 2007, très personnel et qui parlera surtout de ce que j’ai appris, réussi et des gens que j’ai connu au cours de la dernière année. En début 2007, alors que j’étais encore à Ottawa et fort préoccupée par des rêves récurrents où je me retrouvais sans logis et devais soit aller habiter chez mon papa ou encore me louer un appartement pas cher dans ma ville natale, j’avais couché sur mon blogue une série d’objectifs pour l’année. L’expérience a été concluante.

Je dois vous dire que depuis ma tendre enfance j’ai toujours évité de dire ce que je voulais de peur d’avoir l’air loser si mes souhaits ne se réalisaient pas. J’ai même coulé une évaluation de valeurs morales parce que je refusais catégoriquement, devant une nonne aussi butée que moi, de mettre par écrit 10 choses que j’aimerais réussir à l’âge adulte. Tout cela allait de pair avec cette mauvaise habitude de toujours envisager le pire dans toutes les situations pour au moins pouvoir me dire que, finalement, peu importe la tournure des événements, ce n’est pas si mal. Depuis le 11 septembre 2001, je tâche de m’abstenir de ce genre de pensées avant les faits. Mais après, genre une journée horrible ou la pire soirée qu’on puisse imaginer, c’est toujours utile de pouvoir se dire qu’on aurait pu en plus se casser les dents de devant en tombant dans l’escalier ou pire, se faire frapper par un autobus en rentrant chez soi…

Sur ces belles paroles, je retourne à ma liste.

Une réponse pour “2007 : un genre de pré-bilan”

  1. En effet, tu as pas mal de réussite à cet égard.

    Comment vas-tu, by the way? À part le rush des Fêtes? J’attends de tes nouvelles:

    cbrindamour@sympatico.ca (je t’écris ça sur la page, parce que je ne suis pas sur mon ordi)

    En manque de musique? J’ai été très productif ces derniers temps – va voir ça:

    http://scalp.plaxmol.com/2007/12/24/lhomme-scalp-a-ckrl-noel-2007/

    Et télécharge-toi la compilation 2007! Les deux dernières seront publiées le 25 décembre.

    C

Les commentaires sont fermés.