Leçon de vie : on ne peut pas plaire à tous et c’est très bien ainsi.

« La complaisance est une disposition à s’accommoder au plaisir et aux désirs des autres. C’est le désir de plaire par intérêt et en même temps la crainte de déplaire. »

de Jean-Jules Richard

« L’art de plaire est l’art de tromper. »
de Vauvenargues

Ben Vautier a toujours le mot qui sonne juste et qui fait beau. Un jour j’aurai un Ben sur mes murs 😉

Un de mes anciens patrons, un gars brillant et cultivé, mais qui, disons-le, avait parfois le don de choquer les gens en disant les choses comme elles sont, m’a un jour enseigné une bonne leçon : plaire à tous est impossible, car pour plaire aux sans scrupules, il faut brimer des gens biens, qui tôt ou tard, fâchés de notre complaisance, nous mettrons de côté. Cette leçon remonte à plus de douze ans et les rares fois où je l’ai oublié, j’ai payé le prix.

Manigançeux un jour, manigançeux toujours…

Donc, en travaillant pour ce patron sur un projet de libération de droits pour un cd promo destiné aux radios, je me suis retrouvée dans une situation conflictuelle : un artiste avec qui nous collaborions souhaitait participer au projet, mais la personne qui négociait les droits pour lui refusait notre offre pour avoir plus d’argent. Comme nous avions peu de temps, après une dizaine d’échanges courriel, d’envois de contrat et d’appels non retournés, nous avons fermé le projet sans son protégé. « Soit », fut sa réponse et il a pris sur lui l’odieux de révéler à son artiste qu’il ne serait pas du cd promotionnel.

Je suis parfois naïve, or je l’étais encore plus il y a 12 ans. J’ai donc cru cet homme quand il m’a dit que l’artiste était au courant de sa décision. Quelques semaines plus tard, un journaliste me rapporte que lors d’une entrevue, cet artiste avait déploré le fait de ne pas avoir été choisi par la chargée de projets pour ce cd. Quoi? Oui, c’est ce que son éditeur lui avait dit… Mon ami journaliste me conseillait donc de lui révéler le pot-aux-roses, car l’absence de cet artiste montant apparaissait comme un manque de jugement de ma part. Si je le faisais, ma réputation était sauve, mais je me mettais à dos l’éditeur pour toujours.

Plaire à tous est impossible, alors il faut choisir…

Mon patron qui avait le don de bien mettre les choses en perspective m’a d’abord dit d’arrêter de regarder ça en ayant peur pour ma personne, parce que si je prenais ce chemin, j’allais marcher à genoux toute ma vie. Ensuite, il m’a dit que dans la vie, il faut choisir son camp. Mon choix était d’être honnête avec un artiste et son gérant ou de protéger un éditeur parce que j’avais peur qu’il me fasse tort dans ma « carrière » ou qu’il soit fâché contre moi. Et finalement, il m’a dit, « ça te servirait à quoi d’être en bons termes avec un hypocrite [NDLR : en fait il a dit un « crosseur »]? Ça vaut-tu la peine de perdre le respect de gens honnêtes? » Vu comme ça, la réponse était non.

J’ai donc remis une copie du dossier des échanges et propositions au gérant de l’artiste et le lendemain, ce dernier est venu me serrer la main et me remercier. Quelques mois plus tard, il créait sa propre étiquette. C’est maintenant une vedette, et à ce jour, chaque fois que je le croise, il me salue chaleureusement. L’autre, le pas fin, je ne l’ai jamais revu et comme aurait dit mon patron, même si je le croisais, il ferait semblant d’être content, comme si j’étais son amie, car il ne pense qu’à son image et à son profit.

Je lui sourirais en retour, mais je passerais mon chemin, car je marche debout. Merci J. 😉

3 thoughts on “Leçon de vie : on ne peut pas plaire à tous et c’est très bien ainsi.

  1. Ping : Nadia Seraiocco
  2. Ping : Natalie
  3. Bonsoir Nadia,

    les situations comme celles là, je pense que tout le monde doit en affronter dans tous les milieux professionnels.Le problème, c’est que l’hypocrisie est bien plus douillette…Personnellement, j’essaie d’être honnête au maximum, d’éviter les écueils de la naïeveté, etc. J’ai déjà remarqué, depuis longtemps, que l’honnêteté ne paie pas mais qu’elle permet d’être bien mieux dans sa peau…

    amitiés
    alexandre

Comments are closed.