Ronald s’intéresse aux très jeunes filles…

Je me rappelle enfant, lors de l’ouverture des premières franchises de Mc Do à Québec, d’y avoir traîné mes parents. Le « M » jaune sur fond rouge, le parc d’amusement multicolore et les tonitruantes affiches, réparties judicieusement le boulevard que nous empruntions chaque jour, parlaient à la petite fille de 8 ou 9 ans que j’étais, mieux que toutes les fiches d’information sur les quatre groupes alimentaires qu’on distribuait en classe. Mon père nous laissait choisir parmi les mc machins tout azimuth, ajoutait à la note les gadgets du mois et se contentait d’un café et d’une brioche…Mc Do, ce n’était pas pour lui. Si je devais un jour poursuivre des études avancées en marketing, je songerais sûrement à décortiquer les principes de marketing conÇus pour des jeunes clientèles. Nous avons souvent tendance, tout empêtrés dans notre rectitude politique, à ignorer le phénomène. Mais croyez-vous vraiment que les promotions de Mc Donalds ou des autres marchands de fast food, s’adressent à une clientèle adulte ? Non, sûrement pas, mais le géant du fast food aimeraient bien qu’une fois adulte, nous continuions à consommer des burgers et des repas-valeurs chaque semaine. Ils installent donc leurs restos près des édifices à bureaux et aux abords des quartiers universitaires. Cela ne suffit pas, parce que les filles sont plus sensibles – torture-diète et diktats de la mode obligent – aux méfaits du fast food et prennent leur distance dès l’adolescence. Car ne nous leurrons pas, les salades, les soupes et autres items santé ont été lancés pour plaire à la clientèle féminine.

Qu’à cela ne tienne, Ronald récidive et tente de fidéliser la clientèle des petites filles en offrant dans ses promotions « Happy Meals » des poupées pour les filles, des autos pour les gars. Il faudrait demander à Mc Do, à quel âge, en 2002, les filles cessent de s’intéresser aux poupées. Les pré-ados sont souvent des collectionneuses de mignons objets (peluches ou bijoux) mais moins de poupées, qui font un peu bébé pour les grandes filles qu’elles souhaitent être dès maintenant… Enfin, jetez un œil sur l’article, « Mc Donald’s uses dolls to woo girls », qui contient une foule de données très intéressantes. Article trouvé via Infopresse