Du parka à la jupette

Pour la première fois depuis près de dix ans, je vivais une fin de session universitaire. Rien n’a changé, comme à l’heureuse époque de mes études à temps plein, l’été s’est installé tandis que je planchais sur mes travaux. Mercredi, en mettant le nez dehors, j’ai eu l’impression de me réveiller après un sommeil comateux de quelques semaines… Vive Montréal, on claque des doigts, puis c’est l’été. Les Montréalaises du Plateau ressortent subito leur uniforme estival : jambes nues, jupette noire, mules noires, petit haut noir et chevelure flamboyante. Les gars s’en tiennent au short et camisole… Pour représenter Montréal, plutôt que de vendre des paysages sous dôme de verre qu’on agite pour créer une tempête de neige, on ferait mieux de reprendre le concept du stylo où une fille perd son bikini et de l’adapter un peu. Il y aurait évidemment une version féminine et une version masculine, mais vous comprenez déjà le principe, j’en suis sûre !