Piment fort

Ceux qui aiment mettre du piquant dans leur vie en s’excitant au sujet de la politique doivent trouver la vie bien intéressante… Une guerre absurde et des élections provinciales inqualifiables : il y a de quoi trouver la sauce bien relevée.

Cela dit, quand il est question d’élections, je suis toujours surprise de constater la faiblesse des slogans politiques. « Restons forts », c’est tout ce que le PQ a trouvé pour nous convaincre. Cela me donnait des envies de faire de stupides anagramme du genre « Reste au fond »… Rien de mieux chez les copains de l’ADQ qui semblent avoir récupérer un slogan des années « 60 » avec « La politique autrement ». Ici je me sens poussée à faire une assonnance disgracieuse comme « la politique n’importe comment ». Quant au PLQ, ils vont d’un « nous sommes prèts », qui n’a rien de rigolo et laisse présumer qu’ils essaient de se convaincre de quelque chose. Â qui aurait été le piment fort du temps de l’émission du mème nom ?