Si j’étais pigiste…

J’imagine que j’aurais le temps de bloguer comme avant… Parce que figurez-vous donc qu’il est possible de passer toute sa journée devant un ordi et de ne pas avoir le temps de faire une entrée. Enfin, disons qu’aujourd’hui, avec la situation d’urgence à Montréal, je n’ai eu aucune minute à moi et je viens tout juste de rentrer. Ouais, c’est pour ça qu’ils appellent ça le travail, pas les vacances !

Une réponse pour “Si j’étais pigiste…”

Les commentaires sont fermés.