OBL is back!

Nous le prédisions sans y croire, mais aurions-nous jamais imaginé que Osama Bin Laden tiendrait le rôle de conseiller par vidéo interposée dans ces élections américaines ? La substance de ce nouveau message n’aidera pas les Américains à y voir clair mais a certainement fait monter l’anxiété d’un cran : « Votre sécurité est votre responsabilité, pas celle de Bush, Kerry ou Al-Quaida, car les peuples qui ne nous attaquent pas, ne seront pas attaqués », disait OBL. Le suspens demeurera donc opaque, ce jusqu’à mardi…