CHOI fait encore la manchette

L’été dernier, alors que le CRTC prescrivait la fermeture de CHOI, nous nous demandions si les propos du fameux Jeff allaient trop loin, dépassant les limites de la liberté d’expression en incitant à la violence et à la discrimination. Aujourd’hui, sur Cyberpresse on rapporte les mésaventures d’une femme de race noire, handicapée, qui dit être victime de violence verbale, voire physique par des auditeurs portant le logo de la station. C’est reparti !