Les commentaires abusifs…

Comme une lectrice le fait remarquer, j’aurais pu tout simplement censurer le commentaire inintéressant et vulgaire d’un lecteur en manque de mots (intelligents). Des lecteurs avisés ont pris la peine d’y ajouter leurs vues et d’autres m’ont envoyé leur commentaire par courriel. Or, dans la mesure où je ne tiens pas de propos vulgaires sur ce blogue et où je laisse chacun répondre librement à mes entrées, s’opposer fortement ou me dire que je me gourre, mais les sacres et les insultes seront maintenant coupés!