Les deux Québec-s

Mon frère est au volant de son gros VUS et nous roulons vers la maison de mon père tout près de Québec. À la radio, l’animateur de CHOI, la Radio X de Québec raconte les développements quotidiens du procès des commandites et commente la performance de l’avocat Guy Bertrand dans le dossier qui oppose la station au CRTC. Je demande à mon frère s’il croit que la montée progressive de l’ADQ, un parti plutôt à droite, menace l’image socialiste du Québec. Mon frère allume une cigarette, puis me dit : « Tu sais Nad, moi les trucs intellectuels m’intéressent peu, je ne connais pas beaucoup d’universitaires, pis comme la plupart du monde au Québec, j’ai une idée plutôt superficielle de ce qu’est la gauche ou la droite et à vrai dire, je m’en sacre un peu ». Je lui parle du débat que quelques confrères de la bloguerie entretiennent sur l’identité nationale, Canada versus Québec. Mon frère tire sur sa cigarette, « Ouin, ça ressemble à quelque chose qu’on pourrait lire dans Le Devoir. Tsé, la sœur, le problème, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de Québécois qui lisent Le Devoir, ont des études universitaires ou qui se soucient de tout ça… Ils ont combien de lecteurs Le Devoir ? », ajoute-t-il, un sourire en coin, en exhalant la fumée de sa du Maurier.

Tant qu’à rouler en VUS dans la fumée de mon frère, j’en ai allumé une. Assez de rectitude politique pour aujourd’hui…

4 réponses pour “Les deux Québec-s”

  1. Honnêtement, même moi je ne sais pas si je dois appeler ça un reality check ou juste une réalité parallèle… tiens incidemment, l’émission de Jeff Fillion s’appelait Le monde parallèle de Jeff !

Les commentaires sont fermés.