Un parti et ses chefs

Ce week-end, après avoir suivi les aventures du PQ, je me demandais ce qui devait être dit sur ce parti qui traite ses chefs comme s’ils étaient responsables de tous les problèmes des québécois. Landry démissionne tant comme chef que comme député, or désolé pour les Québécois, mais c’est le retour à la case zéro et vous l’aurez bien cherché… Plutôt que d’aller plus loin, je laisse la parole à Mario Dumont, qui commente ces récents développements.

Une réponse pour “Un parti et ses chefs”

Les commentaires sont fermés.