Prof, mais sans poussière de craie…

L’enseignement a bien changé. À l’école des HEC, l’utilisation en classe des nouvelles technolgies m’apparaissait avant-gardiste. Je ne m’imaginais pas être prof en 2005 ou même presque toutes mes salles de classe seraient équipées d’un ordinateur relié à un projecteur. Grande amatrice de nouvelles technologies, il m’est agréable de présenter mes contenus de cours sur « Power Point » et d’utiliser à des fins pédagogiques les sites Internet que je consulte fréquemment. Cela dépoussière drôlement (au figuré comme au littéral) mon rôle de prof !