D’autres points de vue sur les caricatures

Tiens en visitant le site ArtsJournal.com, j’ai trouvé un article du Washington Post qui propose une dissection de l’histoire des caricatures. Anthony Shedid, correspondant du Post à Beyrout, explique chronologiquement comment, via Internet et des messages textes, un mouvement s’est répandu sur la planète, des mois après la publications initiale des dessins.

Une lectrice, qui laisse parfois ses commentaires sur mon carnet sous le nom de Vivi, m’a proposé ce lien intéressant où l’on trouve le carnet d’Ayann Hirsi-Ali. Hirsi-Ali qui se dit, « dissidente de l’Islam », a écrit le scénario du film « La Soumission », réalisé par Théo Van Gogh (petit fils du frère du peintre du même nom) et qui traite de la violence faite aux femmes dans la société islamique. Hirsi-Ali et Van Gogh ont reçu tous deux des menaces de mort et Van Gogh a été assassiné en 2004.

Quand je vous disais un peu plus tôt cette semaine, qu’ailleurs les enjeux de la liberté d’expression portent drôlement à conséquence, c’est à Van Gogh que je pensais. Cela dit, il faut que le débat qui a commencé à Québec autour de la radio s’élargisse, car nous avons besoin de points de vue multiples ou dissidents sur tous les sujets. Dans un contexte où prime la liberté d’expression on peut choisir de faire du commérage public sur des histoires de couchette ou vraiment engager un débat qui fera réfléchir les gens. Et, la réflexion, c’est le début du changement.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse