11 septembre, 11 septembre

Ce matin, toute juste réveillée, j’ai accordé une entrevue au réseau LCN, question de raconter quelques faits de ma matinée du 11 septembre 2001. À 8 h 46 le 11 septembre 2001, j »étais à l’Embassy Suites du World Financial Center, un hôtel situé en face des tours… Quand je dois en parler, je narre en fait les quelques images qui me reviennent alors en mémoire : cette fille en jupe de jeans et sandales plateforme qui m’a dit qu’un avion, genre 737, venait d’entrer dans la tour; le premier homme que j’ai vu chuter de la tour nord, sa cravate volant par-dessus son épaule; puis devant l’horreur, cette femme dans la foule qui s’écroule soudain en hurlant de douleur, les genoux éraflés. Il y a d’autres images, mais ce sont celles qui me sont revenues en parlant aux journalistes de LCN.

2 réponses pour “11 septembre, 11 septembre”

  1. Ce qui m’a envahi à l’époque et qui me hante lorsque je repense à cette journée, c’est le bruit. Le bruit de l’effondrement des tours. Dans un clip, quelqu’un se trouve juste devant la tour sud je crois, au coin d’une rue. Et la tour s’écroule. Le bruit que cela fait est incroyable et pour cause. Puis je me suis dit aussi que c’était une sacrée pollution concentrée qui soudainement tombait du ciel, avec tous ces écrans d’ordis, ces fluorescents, etc.

  2. Lorsque je revois les événements à la télé, à part les cris de la foule, je ne reconnais pas toujours le bruit. Les bruits qui me faisaient sursauter au retour de New York étaient les roulements de tambour ou de tonnerre et les camions à benne métallique. Quelqu’un m’a dit après que les tours étant faites de longues tiges de métal on avait pû entendre des grincements métalliques sur le site. Ces bruits étaient donc là, en arrière-plan dans ma mémoire… Il y a beaucoup à dire sur notre capacité d’enregistrer les détails d’un événement versus ce qu’on peut évoquer clairement lorsqu’on en parle. Tous les détails sont là, mais ne reviennent à la surface qu’en des situations particulières.

Les commentaires sont fermés.