Bessession et bennanée

Oune bessession et oune bennanée, c’est ce que j’ai compris quand Stephen Harper a fait le résumé de la session d’automne de la chambre. Lorsque j’ai raconté la chose à Mikel, il a bien rigoler, avant d’ajouter qu’en anglais c’était à peine mieux tourné. Ça me rassure.

Une réponse pour “Bessession et bennanée”

  1. Ping : Nadia Seraiocco

Les commentaires sont fermés.