FOHO fashion pour les nulles…

jupefolklorique.jpegCette jupe offerte chez Anthropologie est nommée jupe de danse folklorique . Le motif est anatolien ou si vous préférez inspiré de la Turquie du sud. Si vous l’enfilez, on vous promet de pouvoir tourner comme un derviche. Un pensez-y bien…

Comme Marie-Claude Lortie le disait, la nouvelle tendance est Foho et ajoute au look bohémien un accent résolument folklorique. En regardant les photos sur le sujet, cela me rappelait cette époque à la fin des années soixantes-dix, alors que le PQ venait d’arriver au pouvoir et que ma mère nous faisait porter à toutes les deux des petits fichus – qui seraient sûrement mal vus en ces temps où le foulard n’est plus de mise-, des jupes paysannes et parfois même des chemises inspirées de ses origines ukrainiennes. Nous étions certainement Foho sans le savoir et grano parce que c’était ainsi. Les Québécois retournaient à la terre et dans les banlieues on faisait son yaourt maison, on tissait des ceintures et on découvrait les imprimés africains. En 2007, tout le monde se met au vert, on veut tous être des citoyens écolos et, accessoirement, on recommence à porter des trucs ethno-folkoriques… En marge, il y a le PQ qui se débat et qui ne semble plus être à la mode, mais cela, c’est un autre sujet.

Enfin, quand je veux voir ce que les stars porteront pour la prochaine saison, je visite Anthropolgie.com, une chaîne de boutiques qui se tient surtout dans les grandes villes américaines et où les paparazzis newyorkais surprennent parfois les stars branchées. Dans les tendances de la saison ça sent nettement le Foho…

4 réponses pour “FOHO fashion pour les nulles…”

  1. Oh! Elle ressemble un peu à la jupe que j’avais pour mes 40 ans l’an passé (mais en noir et blanc et plus courte). Je suis à la mode pis je le sais même pas. C’est un peu triste…

  2. Je me rappelle assez bien de la dite jupe. Quand on a du goût on est toujours un peu à la mode ou en à l’avant-garde, parce que, sans même le savoir, parmi tout ce qui nous est proposé, on choisit le meilleur 😉

  3. Si je me rappelle bien mes années 70, on était un peu plus Laura Ingalls (moins le bonnet) mais c’est vrai qu’on ressemblait à une troupe de danse folklorique.
    Curieusement, j’aime bien ces looks qui mélangent le folklorique et l’urbain. C’est quand même mieux que les bohémiennes à paillettes cheap des deux dernières années! 🙂

  4. Il faudrait que je retrouve la photos de ma mère et moi, sur le pas de la maison, avec des petits fichus sur la tête et ma mère avec ses plateformes à semelles de paille – elle se tordait les chevilles à chaque sortie. Comme ma mère a un père ukrainien, nos « outfits » à fleurs style Laura Ingalls, avaient toujours des petits rubans style Europe de l’est et les ceintures que nous tissions – en se servant des barreaux de l’escalier comme support, était très ukraino power… Cela dit, les bohémiennes à paillettes, très peu pour moi aussi, alors que le côté folklorique va de pair avec un petit côté écolo, retour à ses racines plutôt cute et ouvert sur le monde. À très bientôt, si tu le veux, je te montre à faire des ceintures ukrainiennes avec des cordons de soie multicolores!

Les commentaires sont fermés.