Post-mortem – Fillion à TLMEP

Remarque : en changeant mon blogue de nom de domaine – de mikel.org à cheznadia.com – j’ai perdu cette entrée, ce qui a été remarqué par un fidèle lecteur…

Je ne suis pas une grande fan de Fillion, mais la radio me passionne, alors j’ai pris la peine de réécouter l’entrevue à Tout le monde en parle. Dans l’ensemble, je considère que Jeff s’en est bien tiré. Guy A. se montrait très acerbe et posait des questions sous forme de jugement, du genre : « Il y a deux heures et demi entre Québec et Montréal… C’est difficile hein, de recontrer le monde de qui on rit… ».

Des trois points que j’améliorerais dans la présentation de Jeff, le premier est sa gêne à parler d’argent. Quand Guy A. lui a dit, « t’en a gagné beaucoup, t’en a généré beaucoup… ». Il aurait pu répondre fermement qu’avec tout ce qu’il générait pour cette station et ses produits dérivés, il aurait dû faire beaucoup plus, mais comme il fait ce métier pour le plaisir, il sous-évalue souvent son potentiel de revenus. Ça aurait réglé la question sans embarras. Ensuite, les excuses à tous et à toutes auraient pu être laissées de côté. Jeff aurait pu tout simplement dire la vérité : un show c’est un show, pis parfois on dit des choses choquantes, des clichés dans le seul but de faire lever la foule. Normand Brathwaite le faisait à Piment Fort, Guy A. le faisait avec RBO. Quand on placote des stars, on n’est pas dans le journalisme d’enquête, on est dans le commérage et l’opinon choquante. Et le troisième point porte sur la fameuse clique du Plateau. Les chiffres et les articles le confirment, le Plateau regroupe la plus grande concentration d’artistes ou de « wanna be » artistes au Canada*, c’est donc le temps de sortir une stats pour clouer le bec de l’intervieweur…

* « La zone H2W, au cœur du Plateau Mont-Royal, compte 605 artistes parmi une population active totale de 7 560, soit une concentration d’artistes de 8,0 %. Il s’agit du « quartier le plus créatif » au Canada, avec une concentration dix fois supérieure à la
moyenne canadienne de 0,8 % ». Hills Stratégie Recherche, 2005

Une réponse pour “Post-mortem – Fillion à TLMEP”

Les commentaires sont fermés.