Conversation avec Jordie

  • Jordie regarde vers la porte et me regarde.
  • Moi : non, tu as déjà eu deux marches aujourd’hui, j’ai autre chose à faire…
  • Jordie prend son air de chienne hautaine – comme elle de la race canine, ce n’est pas une insulte – et regarde l’ordi, puis regarde dehors.
  • Moi : Je sais qu’assise comme ça à table devant un clavier, ça ne représente pas vraiment l’idée qu’un chien se fait du travail, mais je suis occupée!
  • Jordie fait « pfff », et retourne se coucher.
  • Au fond, elle a peut-être raison : qu’est-ce que je fais de si important…