Histoire d’imprévus

Après m’être rendue tout émotive à réécouter des entrevues que j’’ai accordées autour du 11 septembre –- ben oui, j’’y étais – je me suis dit que j’avais bien de la chance puisque le 10 septembre c’’est l’’anniversaire de ma plus vieille copine, Danièle et que nous ferons la fête tout le week-end.

Nous nous connaissons depuis plus de 25 ans. Quand nous étions adolescentes (Danièle faisait partie de la LNH voir commentaire plus bas) et que nous échafaudions des plans d’’avenir, je me voyais avec plein d’’enfants et Danièle se disait que oui, peut-être. Comme rien n’’arrive jamais comme on a prévu, Danièle a deux enfants et moi deux petits chiens aux manières discutables.

Je disais que je ne me marierais jamais. Danièle disait peut-être. Or, dans cette époque de « non-engagement », j’’ai discuté mariage trois ou quatre fois, j’’ai été quasiment mariée plus de sept ans à un certain S., puis mariée (pour vrai) à M., il y a quelques années. Pourtant, je vous jure que Liz Taylor n’’a jamais été mon idole.

Je m’’imaginais rencontrer l’’homme de ma vie à 21 ans et avoir des enfants un peu plus tard. Ça c’’est Dan qui l’a fait, sauf que l’’homme de sa vie a changé depuis…

Rien n’’arrive jamais comme on a prévu.