Ces amours anciennes

Le dis-je assez souvent, mais elles me manquent ces années de radio communautaire à faire tourner des vieux vinyles et des trucs pas possibles superposés à quelque bribe de sagesse tirée de vieux Reader’s Digest. Clin d’oeil ici, à Éric et Catherine mes acolytes de Culturopathes, une émission qui, ma foi, avait de grandes vertus (enfin pour nous).

En souvenir de nos goûts musicaux éclectiques je vous offre Mme St-Onge sortie des boules à mites et remise à neuf. Allez-y donc, cliquez, vous ne le regretterez pas.

Une réponse pour “Ces amours anciennes”

  1. Voilà qui me botte le cul à lancer mon blog. Ça s’en vient… il y a de petits pépins – reliés à autre chose que la technologie – qui retardent mon projet, mais ça s’en vient. J’aurai de petites perles à vous proposer très bientôt.

    C

    ps: mme Saint-Onge, c’est du bonbon!

Les commentaires sont fermés.