La politique municipale à l’époque du speed-dating

En jetant un œil à la scène municipale, je me suis demandée qui je verrais à la tête de Montréal. Loin de me contenter de ce que l’on nous propose, je me suis imaginée chasseuse de tête en quête du candidat parfait. Je le voulais jeune, dynamique, avec de l’expérience politique et pourquoi pas, tant qu’à rêver, possédant une bonne connaissance de l’international. En poussant plus loin, mon truc commençait à ressembler à la fiche d’un vieux célibataire cherchant l’amour sur Internet et espérant trouver une femme aux proportions parfaites, sensuelle, jeune et non-fumeuse… Je me suis donc emballée et j’ai espéré que Montréal puisse trouver un maire qui défende bien ses dossiers culturels et administratifs sur les scènes politiques québécoise et canadienne. Tant qu’à pousser, je me suis dit : pourquoi pas bilingue et de belle apparence ?

À ce point, j’ai mis mes données dans l’ordinateur et il est ressorti un candidat parfait qui, incidemment cherche peut-être un défi : André Boisclair. Vous n’aimeriez pas ça un maire, urbain, branché et capable de mener des dossiers d’envergure? Un maire qui a fait Harvard qui aime Montréal et qui fait bonne figure dans un souper spaghetti comme dans une soirée à la SAT? Si André se présente, je travaillerai pour lui!

5 réponses pour “La politique municipale à l’époque du speed-dating”

  1. Ping : Boisclair for Mayor! | this is mikel.org

  2. ah ben pourquoi pas mais Isabelle Hudon serait une bonne candidate aussi. Enfin une femme. Mais je crois bien que Tremblay est trop mou, trop effacé. En tout cas, Benoit Labonté est entrain de tester ses appuis et se tournera vers Vision si rien ne bouge…Mais il est trés mal parti. Il parait comme un traître…Moins de 2 ans pour y penser….

  3. Cécile > tu te doutes bien que nous sommes dans le fantasme. Mais à mon avis aussi Tremblay est trop effacé, il avait corrigé un peu la situation en 2003-2004, mais il retombe dans ses vieux patterns. Labonté, pas plus que ça pour moi…

Les commentaires sont fermés.