Le party du 31…

Ça a commencé chez nous, avec devinez quoi? Une raclette. Notre ami C. complètement charmé par l’idée est arrivé les bras chargé de provisions avec presque tout ce qui est possible de cuire sur le petit four à fromage. Le Fred avait amené pour moi des vins de fille, dont un vin blanc italien, le Bartenura, un moscato légèrement effervescent qui m’a beaucoup plu. Avec tout juste 5% d’alcool, on peut en abuser. J’avais dit aux amis d’arriver à 19 h, très consciente qu’aucune fille n’arriverait à s’attifer assez vite pour être ici à l’heure prescrite. De fait, seul le Fred est arrivé à temps…

Nous avions pour projet de rejoindre d’autres amis, de courir les partys et de finir le tout au Mainline Theater à minuit. Meilleure chance l’année prochaine, car à 22 h 30, nous en étions encore à essayer de nous coordonner pour quitter la maison. Nous avons donc filé directement au Mainline pour le beach party. Il devait y avoir une centaine de personnes à cette petite sauterie semi-privée ou trois degrés maximum séparaient les convives. Je présente l’un, me présente à l’autre, puis tiens, voilà Gros Coquin en grande conversation avec la jolie fille de tout à l’heure… Je comprends en quelques minutes que les gars du Mainline, Jeremy et Patrick, avec qui je fomente quelques trucs, connaissent tous mes amis et plus particulièrement Mikel.

À minuit, je remplaçai mon martini par du mousseux, puis re-martinis, la moitié de chaque verre se répandant sur mon t-shirt lamé. Sarah, C., Gros Coquin et moi avons sauté de joie comme des enfants sur la piste de danse ensablée, comme au bon vieux temps des virées de danse jusqu’aux petites heures…

L’année 2008 ou 1 en numérologie (2+8 = 10, 1+0 = 1) commence bien!

2 réponses pour “Le party du 31…”

  1. Merci pour ton invitation du 31. Un repas plein de saveurs et d’humour c’est toujours agréable!

Les commentaires sont fermés.