Les chemins de l’été…

Quand l’été reviendra, nous partirons tous deux
Dans ma belle camaro bleue, à ciel ouvert…

J’essaye toujours de ne pas présenter deux vidéos de suite, mais celui-là, je vous le réservais depuis quelques semaines déjà. Je vous le sers donc, en fin mars, alors que l’espoir est à son maximum, alors qu’on croit presqu’à un été prochain. Conteuse, je suis. J’avais aussi envie de vous raconter encore un peu cette époque, celle de la Maison du bohneur, celle où nous chantions à tue-tête ce genre de chansons chaque fois que le vin coulait un peu trop à flots…

Ah l’été! Les road trips, les toits ouverts… Avez-vous hâte?

Notez que cette chanson a été écrite par Luc Plamondon pour un chanteur-comédien populaire, Steve Fistet.

4 réponses pour “Les chemins de l’été…”

  1. C’était une de ses forces, oui… Les filles voulaient partir en camaro à Vancouver ou au diable vauvert, le toit ouvert, avec lui et son beau sourire. Un des tubes s’appelle « Mon petit lapin ».

Les commentaires sont fermés.