Allô Christo? C’est Régis!

Régis Labeaume, le maire de Québec, vise toujours plus haut et ne semble pas se garder de réserve lorsqu’il s’adresse aux médias. C’est quelque chose que je remarque depuis son entrée en poste et je pense que ça lui nuira tôt ou tard. En fait, si les médias avaient le temps de regarder de plus près les déclarations de Labeaume, il verrait qu’il raconte parfois des fadaises. C’est beau de tout promettre, mais vous savez ce qui est arrivé au petit garçon qui criait au loup…

Parlons d’un dossier qui m’intéresse… Le Manège militaire est en flammes : Labeaume lance qu’il pourrait le faire emballer par des artistes, voire par Christo lui-même. Hahaha! comme ils disent sur Internet. Le projet de Central Park réalisé en 2005 par Christo avait coûté plus de 20 M $ et demandé deux ans de planification. Et, l’art contemporain, surtout celui de Christo, ça se paye sans commanditaires commerciaux et ça demande des contrats d’assurance béton pour les risques aux visiteurs etc.

Maudit spin politique, tout le monde raconte plein de trucs et fait du namedropping impunément sans même googler avant…

Ayant fréquenté le milieu politique je me demande, mais c’est rhétorique : A-t-il ces idées-là lui-même ou se fie-t-il à un attaché de presse mégalo?

8 réponses pour “Allô Christo? C’est Régis!”

  1. Encore un autre attaché de presse qui va se chercher un job dans quelques semaines. Peut-être dans l’organisation des fêtes du 400e. C’est le dépotoir des amis à Labeaume.

  2. Comme Labeaume vient du monde des affaires, je n’exclus pas qu’il fait ses déclarations lui-même en écoutant à moitié son ou ses attachés de presse ou encore qu’il dépasse la ligne de presse et tombe dans la fabulation. Ça s’est déjà vu…

  3. Il faut pas s’attendre que quelqu’un comme Labeaume comprend la démarche artistique de Christo. Moi aussi, j’ai tiqué quand j’ai lu sa déclaration. Pauvre monsieur. Dire des affaires insignifiantes de même haut et fort.

  4. Remarque les gens de Québec ont élu les Labeaume, les conservateurs et les adéquistes. Faut croire que nos médias sont à la hauteur (bon, hauteur de basse altitude, je l’accorde) de la population.
    Misère.

  5. nad: On dirait que tu veux encore dire quelque chose et que tu fini pas par le dire! On aimerait ça le savoir…

  6. À Montréal les commentateurs émettaient un certain doute en entendant l’histoire de l’emballage à la Christo sur la faisabilité de la chose. À Québec (et je suis très loin or je ne peux pas tout percevoir correctement) j’ai parfois l’impression qu’on se permet peu de critiquer les propositions exagérées de ce maire comme du précédent (Andrée Boucher). Comme si la chose était rabat-joie ou contre-productive.

Les commentaires sont fermés.