Arrêt sur image

Toute une semaine, avec le boulot qui s’emballe avant nos grands événements de juin, Yulbiz mardi, The Cure mercredi, puis une lecture publique d’un de nos auteurs suivie d’un party d’anniversaire hier. Ces événements étaient tous assez spéciaux, mais je dois avouer que je les aurais appréciés plus s’ils ne s’étaient pas succédés dans cette semaine un peu trop encombrée.

J’ai encore des envies de week-end sauvage, pas d’Internet, avec mes papiers, mes couleurs aquarelle et juste Word comme outil moderne.