Hibernation

En vérité je vous le dis, le côté vivifiant de l’hiver me rejoint peu. Je déteste avoir à réfléchir trop à où je mets les pieds, devoir penser à combien de couches je devrais porter pour ne pas être transie… bref, l’hiver m’horripile (au littéral comme au figuré). J’y vois quand même un avantage : les boissons chaudes alcoolisées, l’abus possible de chocolat noir fourré chili-cerise-truffe et le comfort food bien relevé dans son ensemble. Voilà, sur ce j’irai taper de mes pieds une voie carrossable jusqu’au trottoir…

2 réponses pour “Hibernation”

  1. Je partage… mais je suis prête à braver verglas, neige et vent pour une boisson chaude alcoolisée avec toi, dans ton nouveau quartier. À moins que tu ne t’invites à la maison pour un plat de comfort food et plein de boissons chaudes alcoolisées : gluhwein? café cognac? rhum chaud? C’est quand tu veux.

  2. Ah! Mon Sophinet! Je t’écris et on fait ça dès qu’on l peut (on va se forcer bout de ciarge mal allumé).

Les commentaires sont fermés.