Cheveux bouclés ou lisses : les Afghanes choisiront…

On comprend souvent mal, la force symbolique que prennent certaines icônes de notre culture américaine pour les opprimés. Une bouteille de Coke, achetée à fort prix, a souvent l’allure d’un grand pas vers un mode de vie plus prometteur. Comme ces bas de nylon, que nous maudissons ici et qui représentent pour bien des femmes tous les avantages d’une vie moderne dont elle peuvent seulement rêver. Or, à quoi rêvent les Afghanes ces temps-ci… À l’éducation peut-être, à la fin de l’oppression, mais surtout au privilège de choisir ou non de faire ces petites choses, en apparence si banales, comme porter du vernis à ongles et de l’ombre à paupières en public. Il y aura probablement beaucoup de petites filles qui liront le magazine Roz de leur maman…