Trauma-nation

On croyait que le 11 septembre resterait gravé à jamais dans nos mémoires et que chaque année, pour des décennies on observerait un moment de silence un peu avant 9 h le matin… Ce serait vrai, si ce n’était de cette surenchère de violence que nous connaissons depuis quelques années. Est-ce parce qu’elle est médiatisée que cette violence nous touche moins? En quelques minutes on nous bombarde d’images de Beslan, Bali, New-York,d’Irak… Nous discutons à table de l’horreur, comme s’il s’agissait d’un sujet mondain. Après avoir vécu le 11 septembre sur place, à quelques pas des tours, j’ai compris qu’aucune image ne peut recréer l’horreur de la réalité. Néanmoins, sous le déferlement des nouvelles et des reportages nous nous sommes insensibilisés. Il paraît qu’une certaine insensibilité aux événements forts est le premier signe du choc…

Une réponse pour “Trauma-nation”

  1. si vous avez des archves ou des critiques sur ce qui s’est passé en ossetie dunord ( BESLAN ),n’ésitez surtout pas à m’envoyer tout ce que vous avez en possession . MERCI

Les commentaires sont fermés.