Petite conversation sur la langue française

Hier soir, je discutais (en anglais) de l’influence de la langue française sur le développement de l’anglais et comment nous en étions venu à bannir certains mots (les croyant anglais) alors qu’ils avaient été inspirés aux anglophones par les francophones… J’ai alors mentionné les écrits d’Henriette Walter, en précisant que je ne savais pas s’ils étaient traduits en anglais. Le Net a réponse à tout, or j’ai trouvé un article sur le sujet avec en référence la version anglaise d’un livre d’Henriette Walter.

Une réponse pour “Petite conversation sur la langue française”

  1. Bonjour Nadia,

    C’est ma première fois d’être un blogger ici. Je suis dans la recherche sur la langue française en Malaisie. Vôtre topique m’interesse beaucoup.

    Nous pouvons dire que le développement de l’anglais ça importe un peu de l’influence sur la langue française. Par example, les mots comme cul-de-sac c’est français mais, le mot cul-de-sac est utilisée en anglais, mais ça importe un sens differente. Un autre example, nous utilisons le mot: bête-noire. En français, ça sentait litterairement un créature (comme une bête) qui est noire. Sur d’autre sens en anglais, ça sentait: une personne ou quelquechose qu’un/une n’aime pas.

    Evidemment, les sens entre l’anglais et français sont différentes. Donc, n’oubliez pas que certains mots en anglais sont avaient les origines des autres langues romains, certainnement, les origines de la langue française sont beaucoup et la majorité dans les groupes des mots importées en anglais.

    Henriette Walter? Je ne lui connaîs pas. Mais, je pense que vous pouvez trouver un peu de réponse ici.

    Jean-Pierre

Les commentaires sont fermés.