Non classé

Emily dans tous mes rêves

Emily Carr. Nouvelles perspectives a ouvert ses portes le 2 juin. J’avais visité la Vancouver Art Gallery l’été dernier, tout spécialement pour voir les oeuvres d’Emily qui s’y trouvent habituellement. En m’émouvant devant les paysages réinventés de Carr, je me demandais quand j’aurais l’occasion de les revoir d’aussi près. Loin de moi alors l’idée que j »allais collaborer à la promotion d’une exposition sur cette artiste. Enfin, après avoir sillonné l’expo quelques fois et écouté les propos des conservateurs, j’en ai été quitte pour quelques nuits à rêver aux toiles de Carr. En rêve, je vois des détails des oeuvres, la trace d’un pinceau qui cerne le bras d’une figure totémique, l’empâtement qui définit la forme d’un pin plus que vert. Bref, l’empreinte humaine est révélée, celle d’une femme seule devant la toile remettant en scène la nature et l’art des premières nations.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

4 réflexions sur « Emily dans tous mes rêves »

  1. En se promenant dans les forêts de la Côte Ouest, on ne peut qu’être subjugué par la transposition qu’en a fait Emily Carr. La force de son regard, de ses traits de pinceaux sur des toiles, plus sûrement sur du papier, du carton fragile, des bouts de bois traduisent l’urgence de la peinture, de la transmission viscérale de ce regard pour que l’autre aussi le saisisse.

  2. Ideas sur CBC Radio rend hommage à Lister Sinclair en rediffusion cette semaine, avec une série qui s’intitule Thank you Mr. Sinclair. Parmi les échanges qui ont cours durant la série, il y a cet extrait où Lister Sinclair se remémore sa première visite en Colombie Britannique, à l’âge de 18 ans, en 1939. Il fait référence à la forêt qui essaie de ressembler à des toiles d’Emily Carr et qui finalement réussit. Puis un poème qu’il a écrit en 1971 sans doute.
    4m32s – 1 meg
    http://palomar.hostultra.com/dossier/lister_sinclair.mp3

  3. j’ai appris recemment la mort d’Allan Kaprow, alors que je m’interesse de très pres à la notion d’environnement.
    Pourtant sur tous les sites que je visite je croise « happenings » , « performance » et rarement « environnement ».
    Savez vous ou je pourrais trouver des écrits et des interviews ou Kaprow en parle?

Les commentaires sont fermés.