TMAC London – dernier jour

Du déjeuner au diner, ça ne lâche pas à TMAC. Présentation ici, pitch de vente pour telle destination là, on vous garde occupés. En fait, j’ai presque envié les journalistes qui s’amusent vraiment dans ce genre d’événement, courtisés qu’ils sont par tous les gens de l’industrie. Ces derniers essaient de vendre leur attraits touristiques à qui veut bien les écouter et parfois à une table, lorsque les gens de l’industrie dominaient, je me suis retrouvée à écouter les pitchs de chacun, comme si le magnéto s’emballait. Weird!

Cela dit, j’ai eu des échanges sur le métier de journaliste ou d’écrivain et sur le marketing touristique fort intéressants avec quelques nouveaux amis rencontrés ici. Quand je passerai à Toronto, je me suis promis de prendre un verre avec Jumol et Kirsten et de visiter le magasin de chaussures de la fille d’une des journalistes présentes à la conférence. À mon grand étonnement, plusieurs personnes m’ont abordé à la suite de mon commentaire sur les blogueurs et l’industrie – beaucoup voulaient savoir comment commencer un blogue, pourquoi je bloguais, comment utiliser les blogues etc.

Hier soir, lors du souper et gala, le représentant du bureau de tourisme de London, Marty Rice, a annoncé que son organisation accorderait des prix en argent aux meilleurs articles écrits sur la région entre 2007 et 2008. Si le journalisme de voyage vous intéresse…

2 réponses pour “TMAC London – dernier jour”

  1. On s’en parlera par courriel, mais le journalisme de voyages donne lieu à beaucoup de « prix de ceci ou de cela » qui sont des incitatifs à écrire sur une destination précise. Cela dit, l’industrie touristique est vraiment un marché à découvrir pour les conférenciers des nouveaux médias.

Les commentaires sont fermés.