Métropolis bleu

Pour ceux que ma vie intéresse, j’ai fait mes dernières heures au boulot hier. Ensuite, j’ai pris la route direction Montréal pour assister à quelques événements de Métropolis bleu. Après plus d’une heure pris aux portes de la ville dans un bouchon du vendredi, j’avais le caquet bas. J’ai rejoint mes amies et toutes les trois à bout de forces, nous avons décidé de passer la soirée à jaser tranquillement – C. le chum de G. s’opposerait à l’emploi de cet adverbe – et avons remis Met bleu à aujourd’hui. Cela dit, il y a un peu plus tard une table-ronde sur l’esprit anglo-québécois qui m’intéresse et bien d’autres activités.