André Arthur audioblogue sur Radioréveil

Bien sûr, votre opinion est importante, mais pas autant que la mienne (…)

C’est une des phrases que prononce André Arthur (avant de rire un peu) sur son premier audioblogue diffusé et hébergé par la gang de Radioréveil. En fait, ne pense-t-on pas tous la même chose? Sans le dire, mais soit. Arthur ne se gêne pas et admet que le blogue écrit ce n’est pas pour lui, qui a toujours préféré la radio à l’écrit.

J’aime bien Arthur, mais je suis consciente de la divergence de nos points de vue sur beaucoup de sujets. J’ai un côté populiste que je partage avec lui, mais j’affirme aisément que dans mon palmarès personnel il y a Adam Sandler et Éric Rohmer, les sushis et la poutine de chez Ashton. Arthur, malgré qu’il connaisse beaucoup de choses, s’érige contre tout ce qui peut être soupçonné d’élistisme. Or, j’ai beau être issue de la classe moyenne, avoir passé ma jeunesse à Québec à l’écouter à la radio, avec les années je suis devenue dans son système de référence une wannabe Plateau.

J’ai même fait une chronique quelques mois à son émission – tout en conservant mon pied-à-terre sur le Plateau, mais ne le dites pas. Toute expérience a du bon, c’est en faisant de la radio commerciale que j’ai compris un principe sur lequel je réfléchis encore : faire ce qu’on aime, c’est souvent beaucoup mieux que faire tout ce dont on est capable même s’il faut se forcer beaucoup…

2 réponses pour “André Arthur audioblogue sur Radioréveil”

  1. Bonjour,

    Je suis réciproquement un admirateur de André Arthur le bonhomme le plus intelligble accessible populiste mais jamais simplet ni niais. Et je l’ai écouté la 1ère fois à CKAC AM 73 Montréal{à mes 15 ans} lors des après-midis de Jacques Proulx le grand frère ainé de l’illustre Gilles Proulx dès Novembre 1987 quand il a remplacé à pied levé René Lévesque suite à son décès soudain.

    Jacques Proulx tout comme André Arthur ce sont des VRAIS artisans de la radio, de bien grands communicateurs innés contrairement à aujourd’hui oû on priviligie les »veudettes » les grands’yeules & une pléthores de personnalités de la TiVi montréalaises sur les ondes des radios montréalaises nommez-les,ils sont interchangeables.

    Sa grande gueule du fait de lever la couverture du lit des personnalités publiques & des notables québecois lui a valu d’être privé de temps d’antenne de micro.
    Pourquoi V ne l’aurait-il pas récupèré pour soit le midi ou le 17 heures (?) surtoût après la maladresse de Mario Dumont de sa télémission pré-enregistrée, le malaise 😮 suite à la nouvelle du décès de Claude Béchard.

    Arthur parlait souvent de sujets qui ME touchait, touchait les gens en général dans leurs cuisines,en voiture & sur la job.

    Je déplore la platitude,l’insignifiance de nos radios québecoises, des radios mortes en régions dont Drummondvilloise la mienne.;-);-(
    Avec A.A. on apprenait,on s’amusait & on réflèchissait…… _

    Martin
    Dr’Ville

  2. Bonjour Martin,

    Je suis bien d’accord avec vous sur tout ce qui touche AA, mais à titre de collaboratrice de Mario Dumont et témoin de premier rang de la production du show de mardi, je ne peux pas blâmer Mario de cette « maladresse ». Le show Dumont n’est plus diffusé en direct, il est qu’enregistré vers 13 h et diffusé à 22 h 30, il y a donc une grande partie de risque. Dans le cas d’une télé qui jouit d’une salle des nouvelles et du service de monteurs à tout heure, Mario aurait pu corriger la situation, refaire une capsule et la superposer à notre bref survol de la question, or dans le cas présent après 15 h, la bande défilante qu’on a vu à l’écran était la seule solution technique possible.

    Et vous savez, un politicien d’expérience devient souvent un excellent communicateur et parfois un communicateur aguerri devient un excellent politicien 😉

Les commentaires sont fermés.