De l’importance de bien choisir ses mots (et ses sous-vêtements)

Aujourd’hui, j’allais me faire masser, ce qui pour moi, grande stressée devant l’éternelle (l’Internet?), est souvent une nécessité. J’avais pris le rendez-vous à la dernière minute, la réceptionniste m’avait dit que ce serait un masseur plutôt qu’une masseuse, or je me suis dit « who cares » puisque mes expériences en la matière étaient avec un ex-culturiste, donc pas mon genre et un beau gars assez gay, donc pas son genre. J’arrive chez Bliss en coup de vent (la première fois depuis mon retour à Montréal) et à ma grande surprise le gars était très beau et pas typé comme les deux précédents. Il était aussi très pro et a fait la démonstration d’une technique à mi-chemin entre le amma et le californien, ce qui fut très apprécié. Cela dit, en me déshabillant, j’ai soudain pris conscience que ce matin ,en choisissant mes sous-vêtements, j’aurais dû y penser deux fois avant d’enfiler un slip noir où sur mon derrière ça dit «naughty». Bon, lessive oblige, j’avais le choix entre «rock star», «cocktail girl» et «naughty», alors quand on dit qu’il faut bien choisir ses mots, cela donne une dimension différente à l’adage

8 réponses pour “De l’importance de bien choisir ses mots (et ses sous-vêtements)”

  1. Ben t’as juste à enlever ton slip. Je pensais que t’avais un tatouage sur la fesse 😉 Moi je me fais masser nue, plus confortable. Mais je t’avoue que je ne pourrais pas me faire masser par un beau jeune homme 😉 Une chance que c’est seulement des filles qui travaillent dans mon studio de massage 😉

  2. Ah, tiens, vous me faites penser, les filles, que la dernière fois que j’ai eu un massage par un gars straight j’étais célibataire et alors qu’il faisait (très) bien son travail sur une surface sans sous-vêtement (mais avec une serviette, bien sûr), je me suis dit que je comprenais un tout petit peu plus les hommes qui payent pour certains services…

    Bref, ça faisait vraiment du bien (et il n’était même pas si cute que ça).

    Par contre, j’ai failli arrêter d’aller voir mon osthéo parce qu’il était tellement mon genre et tellement habile que c’en était troublant. (Finalement il est déménagé, le maudit, et je ne l’ai pas suivi.)

  3. Il y a quelques années, Barb m’avait donné un certificat-cadeau pour un massage. Je l’ai remerciée pour l’intention, mais j’ai été obligé de lui dire que l’idée de me faire taponner par un étranger ne me plaisait pas tellement.

  4. Tiens, ton texte me donne des idées cadeaux pour Noël! Ils peuvent écrire quelque chose sur des strings?
    Pour le massage, je suis pas certain de me faire masser nu… dans un salon de massage.
    Bize

  5. Ma gang de… Me semblait bien que vous aimeriez ce sujet!
    Cécile > pour l’idée de dénuder ou pas, j’y vais selon le feeling, mais cette fois-ci je ne savais pas ce qui était le plus gênant…
    Martine > tu m’as bien fait rire, toi si réservée (en apparences) qui nous avoue comprendre les gars qui payent pour l’extra… Je vous l’ai déjà dit, moi aussi si j’étais un gars, je ne serais pas rose les amis !
    Daniel > Tu checkes dans le tiroir à sous-vêtements de ta blonde pour les tailles et ensuite à la Senza tu trouveras de tout avec toute sorte de messages…

  6. hahah Martine c’est bon ! Moi je l’avoue d’emblée, je refuse de me faire masser par un gars hétéro de mon goût, tant que je suis célibataire. Je ne répondrai pas de moi et je ne profiterai pas de mon massage 😉
    D’ailleurs, un de mes amis gars hétéro m’a avoué qu’il n’avait jamais réussi à relaxer lors d’un massage car il avait trop peur d’avoir une érection 😉
    Quand à être nue, c’est un must pour moi mais je suis, bien sur, sous un drap et une couvert 🙂 Et je vais chez des professionnelles pas dans un endroit où ce sont des masseuses et non des massothérapeutes:-)
    D’ailleurs, je m’en vais de ce pas, prendre rendez-vous pour demain, tu m’as rappelé que mon cou en a besoin…et puis je suis chanceuse, mon studio est à 3 pas de chez moi…

  7. Avez-vous vu l’épisode de Seinfeld où George va chez le masso et se met à délirer au sujet de son orientation sexuelle parce qu’il pense que sous les doigts experts du thérapeute, « elle a bougé »?

    Coquines va !

Les commentaires sont fermés.