What the world needs now is love, sweet love…

What The World Needs Now Is Love

Pour vous faire oublier les aléas des amours modernes, la cruauté du speed dating, des relations jetables et des trucs qu’on dit sophistiqués… Jackie DeShannon qui chante du Burt Baccarach avec sa coiffure platine et sa robe empesée, quoi de mieux? Dites-le moi. Moi du Baccarach quand il fait gris, j’en veux tout le temps.

Nadia Seraiocco

Spécialiste relations publiques et médias sociaux | conférencière | blogueuse

Voir tous les articles de Nadia Seraiocco →

6 réflexions sur « What the world needs now is love, sweet love… »

  1. Attention aux overdode de Nyquil! Sinon je vais devoir faire des recherches sur google pour comprendre ce que tu raconte…

  2. Moi je suis bien straigth, pas Nyquil, pas de double-sens compliqués… Seulement une soirée avec deux ou trois amis en vague chagrin d’amour.

  3. Ohlala, c’est la totale! la coiffure, la robe, la « chorégraphie »… mais j’adore Baccarach.
    Merci pour ces presque 3 minutes de sourire.

Les commentaires sont fermés.